L’interview-café de Lisa Chavy, fondatrice de Livy

Lingerie
Lingerie


L’interview-café est un rendez-vous mensuel de La Gazette du Bon Marché. Et par rendez-vous, on veut dire qu’il est à la fois digital et physique — un moment partagé en magasin, que l’on vous raconte ici.

 

Ce mois de septembre 2022, le rendez-vous est pris au 2ème étage chez Rose Bakery, avec la créatrice Lisa Chavy, fondatrice de la marque de lingerie Livy.

Rencontre

Bonjour Lisa, c’est un plaisir de vous rencontrer !


Moi aussi ! Ravie de vous retrouver dans ce cadre.

 


— Lisa s’installe sur la banquette et jette un œil par-dessus son épaule. Par la fenêtre, elle observe l’immeuble du Bon Marché, baigné par les rayons de soleil, et apprécie la vue.


 

En cette rentrée, nous fêtons deux anniversaires : les cinq ans de votre marque de lingerie, Livy, et les 170 ans du Bon Marché Rive Gauche. Quels souhaits formulez-vous pour votre label ?

 

J’espère que Livy célèbrera un jour ses 170 ans ! Ce serait un rêve d’avoir la même longévité que Le Bon Marché. Je dois beaucoup à ce grand magasin qui m’a fait confiance dès le début de l’aventure et a été mon premier point de vente. J’admire l’audace de cette enseigne qui parie sur les jeunes créateurs et fut, pour moi, un formidable tremplin.

À cette occasion, vous présentez « Earth Pleasure », une ligne exclusive de lingerie à découvrir au Bon Marché. Comment l’identité de Livy se traduit-elle dans la capsule ?

 

Le but de Livy est d’accompagner toutes les femmes, dans leurs différents instants de vie. On a imaginé plusieurs gammes pour y répondre. La ligne « Paris » est très sexy, « New York » est moderne, « Los Angeles » plus sport et la « Haute Lingerie », produite à Paris, est premium. Avec « Earth Pleasure », on colle aux préoccupations écoresponsables de nos clientes. Les sous-vêtements sont fabriqués en Tencel, une fibre provenant de la pulpe de bois, et sont réalisés en circuit court. La ligne est éco-conçue et répond au même impératif que les autres : donner du style aux femmes.

 

La capsule fait un clin d’œil aux années 70. Pourquoi cette période vous plaît-elle tant ?


C’est une époque très symbolique, car elle marque la libération des femmes ! Je me suis inspirée de ce moment de bascule, avec des pièces minimalistes, très confortables, à l’esprit sport.

 

— Après avoir savouré le thé qui vient d’être posé sur la table, Lisa confie être passionnée par l’histoire de la lingerie. Un intérêt qu’elle partage au sein du pop-up au Bon Marché avec une mini exposition sur l’évolution des dessous. Une jolie surprise pour les clientes !

« Le but de Livy est d’accompagner toutes les femmes, dans leurs différents instants de vie. »

Lisa Chavy

Comment jouez-vous avec l’orange dans la capsule, la couleur anniversaire du Bon Marché ?


Je me suis beaucoup amusée avec ce code couleur ! Il apparaît par touches ou en intégralité sur les produits. C’est un ton éclatant, pétillant, qui colle parfaitement avec le style seventies de la ligne « Earth Pleasure ».

 

Quels sont les attributs d’une bonne lingerie selon Livy ?


Elle doit avant tout correspondre à la morphologie de la femme. Beaucoup ne connaissent pas leur vraie taille ! Chez Livy, on les conseille sur ce point et sur les formes qui les avantagent le mieux.


 

— Avec le sourire, Lisa révèle que sa plus belle récompense est lorsqu’une femme lui dit « se sentir elle-même » en Livy.


 

Comment la lingerie peut-elle aider les femmes à mieux assumer leur corps et leur féminité ?


Je pense qu’il faut appréhender la lingerie comme un accessoire de mode, censé nous embellir. Elle peut procurer de l’aisance et parfois même un sentiment de puissance, si on décide d’en jouer.

 

Selon vous, la lingerie doit-elle se voir ou se deviner ? Comment répondez-vous à cet éternel dilemme avec votre marque ?


Tout est une question d’équilibre. Chez Livy, on aime jouer avec l’apparent et le mystérieux. Dévoiler et suggérer. On laisse la décision finale aux femmes. Après tout, elles sont libres de décider !

Livy au Bon Marché